Selon la loi du 26 juillet 2005, promulguée par le Ministère du Travail et de la Cohésion Sociale, relative au développement des services à la personne et portant sur diverses mesures en faveur de la cohésion sociale, les personnes âgées, handicapées ou autres personnes ayant besoin d'une aide personnelle à domicile, peuvent recourir à une aide à domicile exonérée d'impôts. Soutenu par l'État, les services cesu (Chèque Emploi Service Universel), véritable avancée sociale, peuvent être achetés par l'employeur pour le salarié.

Le Chèque Emploi Service Universel (CESU), disponible auprès de l'entreprise ou du comité d'entreprise, est un moyen de paiement qui permet de financer des prestations de services à la personne. Financé en partie ou en totalité par l'employeur, le cheque emploi service particulier permet au salarié de gagner du temps au quotidien et contribue ainsi au bien-être de tous dans la société et au mieux-vivre dans la sphère privée.

Permettant un gain de temps significatif, le CESU permet au salarié de se consacrer pleinement à son travail et de ne pas culpabiliser en requérant une garde d'enfants à domicile ou une crèche à domicile. En effet, savoir qu'un professionnel s'occupe d'une personne malade dans son entourage, réduit considérablement le stress au quotidien et accroit la productivité au travail. 

Réduisant considérablement les frais, les CESU, subventionnés par l'employeur dont la participation est non imposable, permettent aux salariés une exonération d'impôts à hauteur de 50% sur les sommes restant à sa charge. Ainsi, lorsqu'un salarié fait appel à une assistance informatique à domicile par exemple, il peut défiscaliser ce service sur sa déclaration d'impôts. En ce qui concerne la garde d'enfant, les CESU sont cumulables avec les aides de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF).