Au regard de la conjoncture actuelle, nombreux sont les français à rechercher des bons plans sur la Toile afin de réaliser des économies en termes de restauration. Néanmoins, n'y a-t-il pas une manière plus conventionnelle pour réduire ses frais de restauration ? Les entreprises ou encore les associations peuvent remettre aux salariés, des titres restaurants d'une valeur déterminée au préalable par la direction.

Moyen de paiement économique co-financé par l'employeur et le salarié, le chèque restaurant est un facteur de bien-être pour les salariés, qui peuvent ainsi prendre une vraie pause déjeuner dans un climat convivial. Véritable avantage social, le titre restaurant, qui peut être utilisé dans un large réseau de restaurants, traiteurs, boulangeries ou cafés, permet surtout aux salariés de réduire leurs frais liés à la restauration.

Le titre restaurant permet ainsi aux salariés de déjeuner mieux et surtout de dynamiser leur pouvoir d'achat ce qui est l'une des préoccupations premières des français en ces temps de crise. Produit indispensable dans une entreprise à taille humaine, le chèque repas a pour réel avantage de réduire les frais journaliers liés à la restauration des salariés.

Véritable élément de revenu pour le salarié, le titre restaurant permet une exonération des charges patronales, sociales et fiscales dans la limite où le plafond d'exonération fixé à 5,29€ par salarié et par jour en 2012, est respecté. Outre les traditionnels avantages liés au ticket repas, aujourd'hui ancré dans les mœurs, le Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie prévoit une dématérialisation future du titre restaurant, pour une utilisation simplifiée.