La réservation de taxi sur internet se développe à marcher forcée, d'autant que l'explosion du nombre d'applications dédiées aux taxis a fortement stimulée le marché. Attention, toutefois à penser à prendre quelques précautions pour ne pas tomber dans les filets de taxis peu scrupuleux.

En retard, pressée, épuisée, vous vous coulez prestement dans le premier taxi venu, vous abandonnant presque entre les mains du conducteur professionnel. Sans toujours savoir. Savoir ce qui est dû ou interdit, ce qui est abusif ou d’usage… Or, cet inconnu au volant sera tout de même votre compagnon de route durant un certain laps de temps. Mieux vaut donc connaître le règlement de la préfecture relatif aux taxis et les pratiques des chauffeurs pour éviter une course exagérément chère, un trajet allongé, une altercation durant la balade. Le chauffeur n’est pas maître à bord de son véhicule, vous n’êtes pas autorisée à tout non plus.

Pour vous aiguiller dans les diverses situations que vous pourriez rencontrer, voici un récapitulatif, de l’appel d’un taxi à la jungle des tarifs, en passant par les éventuels aléas du trajet.

Songez, si vous souhaitez porter plainte, qu’il vous faudra appuyer votre contestation de preuves (factures ou témoignages). Pensez également à noter le numéro d’immatriculation du taxi en question. Les sanctions encourues par les chauffeurs vont du simple avertissement à la suppression de la carte professionnelle. En 1997, sur 1300 plaintes déposées, environ 1000 avaient fait l’objet d’une sanction.